L’hépatite A et son vaccin
Santé

L’hépatite A et son vaccin

Posted on

Le vaccin est une mesure préventive efficace contre les maladies. Pour les personnes qui voyagent beaucoup, il y a des vaccins qui sont obligatoires. Le vaccin contre l’hépatite A fait partie de ceux qui sont fortement recommandés pour les personnes qui voyagent beaucoup. L’hépatite A est une maladie qui atteint le foie, c’est pour cela que les personnes qui ont des problèmes à ce niveau devraient aussi se faire vacciner contre cette maladie. Causée par un virus à ARN, cette maladie cause des lésions inflammatoires au foie et altère les cellules de ce dernier. Même si cette pathologie évolue spontanément vers la guérison, elle est encore présente dans les pays en développement.

Causes

En général, selon ce spécialiste de la vaccination santé à l’Assomption, l’hépatite A se contracte par la consommation d’aliments et d’eau contenant de la matière fécale. La matière fécale contient en effet un virus que l’on retrouve dans les selles des personnes atteintes par l’hépatite A. Certains facteurs néfastes favorisent la présence de l’hépatite A dans certaines régions du monde comme en Europe de l’Est en Amérique du Sud et en Afrique. Ces facteurs sont souvent l’insuffisance d’eau potable, les mauvaises conditions sanitaires et la nourriture impropre à la consommation. Pour se prémunir de cette maladie, il convient d’adopter les règles d’hygiène élémentaires comme se laver correctement les mains avant chaque repas, nettoyer les toilettes et bien laver les ustensiles de cuisine avant de les utiliser.

Diagnostic et symptômes

L’hépatite A est contagieuse, notamment durant la période d’incubation qui dure près d’un mois. Toutefois, durant cette période, aucun symptôme ne permet de deviner la présence de la maladie, ce qui la rend encore plus dangereuse. Lorsque les syptômes apparaissent, le malade aura des maux de tête et de la fièvre, il aura une perte d’appétit et des démangeaisons, il aura aussi une coloration jaune de la peau et du blanc des yeux, on appelle cela la jaunisse. Pour confirmer ou infirmer qu’il s’agit bien de l’hépatite A, le médecin traitant va procéder à la palpation du foie. Il interrogera aussi le patient sur les symptômes qui se sont manifestés. Enfin, des examens complémentaires fourniront les résultats définitifs quant à la maladie effectivement contractée.

Vaccin et traitement

Heureusement, l’hépatite A se guérit spontanément et le malade sera immunisé contre la maladie. Toutefois, lorsque l’hépatite A commence à se manifester, le patient aura besoin de repos et ne doit pas consommer de boissons alcooliques jusqu’à ce qu’il soit complètement guéri. Si la maladie s’aggrave et devient une hépatite aigüe grave, le malade devra être hospitalisé. Pour ce qui est du vaccin contre l’hépatite A, il permet d’être immunisé contre la maladie sur une durée de 10 ans. L’entourage du malade n’a pas besoin d’être vacciné car une fois que la maladie est découverte, elle n’est plus contagieuse.