méthodes pour combattre le staphylocoque
Santé

Nouvelles méthodes pour combattre le staphylocoque doré

Posted on

Des avancées notables ont été faites dans la recherche de remèdes ou de traitements efficaces contre le staphylocoque doré. Si par le passé, il a donnée du fil à retordre aux chercheurs en développant une antibiorésistance, cela ne sera plus très bientôt le cas. Des scientifiques européens se sont penchés sur la question de nouvelles méthodes de lutte que nous vous invitons à découvrir dans cet article.

Avancement scientifique dans le contrôle et traitement expérimental pour la MRSA

Depuis le congrès mondial sur les maladies infectieuses qui s’est tenu à San Francisco et réunissait des spécialistes et scientifiques du domaine de la santé, des résolutions ont été prises à l’issue. En rapport avec l’inefficacité des antibiotiques conventionnels, celles-ci ont orienté les réflexions vers de nouvelles solutions. Pour en savoir plus, lisez ce dossier complet sur le staphylocoque doré sur urps5962ml.fr. Ainsi, des chercheurs européens ont redoublé d’ardeur dans la recherche de solutions efficaces et explorent des pistes assez surprenantes qu’il faut encourager.

En France, par exemple, les universités de paris Diderot et de l’école universitaire de médecine de New York ont décidé de collaborer avec des chercheurs en infectiologie de l’institut national de la santé et de recherche médicale de Lyon (INSERM). Et ceci dans l’objectif de mettre en évidence le mécanisme par lequel la bactérie se nourrit. En Suisse également, le professeur d’infectiologie Nina Khann et son équipe de l’Hôpital Universitaire de Bale combiné au Département des biosystèmes de l’EPF de Zurich ont mis au point une cellule immunitaire qui a été modifiée génétiquement pour identifier et anéantir le staphylocoque doré. Cela est possible par une sécrétion d’enzyme bactériolytique appelé lysostaphine.

Ajoutons aussi que ces scientifiques sont allés interroger le passé ou du moins une partie de l’histoire de la civilisation britannique pour y trouver aux finales la solution miracle pouvant vaincre le mal à 90 %. En effet, il s’agit d’une vieille recette d’antibiotiques naturels du IXè siècle transcrit dans un manuscrit qui a été mis à l’abri des regards aux rayons de la British Library. Cette recette est une mixture composée de poireaux ou d’oignon, d’ail, de bile de vache et de vin. Chaque ingrédient individuellement pris n’a aucun effet sur la bactérie si ce n’est qu’ensemble, c’est ce que nous confirme l’experte Christiane Lee de l’Université de Nottingham.

Le MRSA

Soulignons que le staphylocoque doré méticilline résistant encore appelé MRSA est une bactérie sur laquelle certains antibiotiques ont perdu leur efficacité. Et elle fait partie des bactéries multirésistantes posant le plus de problèmes. En effet, dès qu’il arrive à pénétrer à l’intérieur de l’organisme et qu’il se multiplie, le staphylocoque doré peut être à l’origine d’une grande palette d’infections, qui peuvent être mortelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *