Santé

La greffe osseuse en dentisterie

Posted on

Perdre ses dents est une chose courante, surtout pour les personnes âgées. Techniquement, manquer de dents ne devrait pas poser de problème en soi. Toutefois, il arrive que les dents qui ne sont pas remplacés provoquent, soit une gêne esthétique, soit un déséquilibre dans la bouche.

Exemple d'un implant dentaire
Exemple d’un implant dentaire

Pour combler ce manque, on peut avoir recours aux implants dentaires. Il s’agit d’insérer dans l’os de la mâchoire une tige métallique. Celle-ci va servir de racine à la dent de remplacement. Le problème est que lorsqu’une personne a perdu ses dents depuis un long moment déjà, la masse osseuse est insuffisante pour que l’implant y soit solidement ancré. C’est dans ce cas que l’on fait appel à la greffe osseuse.

Qu’est-ce qu’une greffe osseuse ?

La greffe osseuse en dentisterie a fait son apparition avec l’avènement des implants. En effet, un implant dentaire nécessite un important volume osseux. Si le lit osseux venait à être insuffisant, le patient doit avoir recours à une greffe pour recevoir son implant. L’opération de greffe osseuse que la clinique dentaire lasalle effectue consiste donc à reconstruire l’os de la mâchoire à partir d’un greffon.

Comme le conseil le Dr Joumana Charouk et le Dr Anto Youssef, DMD Dentiste généraliste à la clinique Dents Mon Quartier à Lasalle, l’orsque le greffon provient du patient lui-même, on parle d’os autologue. Il peut par exemple être prélevé  au niveau de la moelle osseuse de la bouche ou sur le crâne. Il peut également provenir d’un donneur externe et avec les avancées technologiques, il peut être synthétique. Le choix de l’origine et du type de greffon ainsi que la méthode utilisée pour sa mise en place revient au chirurgien-dentiste. Cette intervention chirurgicale permet de créer une sorte de charpente qui sera au fur et à mesure envahie puis remplacée par l’os naturel. Selon l’état de l’os du patient et de son état de santé en général, le processus peut durer entre 5 et 6 mois.

Comment se déroule l’opération ?

Avant de procéder à une greffe osseuse, le patient devra faire l’objet d’une évaluation, notamment des radiographies pour déterminer l’importance du déficit. Le chirurgien-dentiste donnera par la suite son diagnostic et déterminera la zone à greffer. L’opération se fait généralement sous anesthésie locale, sauf pour les greffes nécessitant des prélèvements en dehors de la mâchoire.

Le dentiste pratique d’abord une incision dans laquelle le greffon sera placé. Celui-ci sera, par la suite, fixé grâce à des vis d’ostéosynthèse. Après cela, il faut laisser faire le temps pour que l’os se régénère. Le dentiste prescrira des médicaments pour atténuer le sentiment d’inconfort et pour accompagner la guérison de la greffe. L’opération dure entre 30 minutes à  3 heures, selon la complexité de la greffe. Comme toute intervention chirurgicale, la greffe osseuse est sujette à des risques et à quelques contraintes : infection, rejet du greffon, résultat insatisfaisant, etc.

Dans tous les cas, la greffe osseuse présente plus d’avantages que d’inconvénients. Les avancées technologiques dans le domaine médical permettent aux personnes privées de leurs dents d’en avoir de nouvelles. Avoir des dents est important, non seulement pour pouvoir mâcher correctement mais aussi pour l’esthétique du visage en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *